Carnet d'adresses

Chambres d'Hôtes de la Source

L'Auberge de la Diège

Les Chalets de la Gazonne

Hôtel le Mûrier de Viels

PAYS

SUR LE CHEMIN DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE
>Etape n°5 : Conques- Livinhac Le Haut (25 km)
Halte à DECAZEVILLE

De Conques,
le "Jacquet" ou le
randonneur marche vers Decazeville,
étape obligée avant de poursuivre vers
Livinhac-le-Haut et
de rallier finalement
Figeac dans le Lot. Seule région minière
de l'Aveyron, le
bassin d'Aubin et
Decazeville a un riche
passé industriel dont témoigne aujourd'hui le musée de la mine
d'Aubin. Mais on peut également voir
le musée géologique de Decazeville et observer
des hauteurs le site de la Découverte, une mine
à ciel ouvert, encore exploitée et qui sera
fermée en 2005.

BON A SAVOIR pour loger
Le Mûrier de Viels est une ancienne ferme situé dans un parc boise privé. Un domaine calme et reposant où vous pouvez profiter de la vue panoramique de la vallée du Lot ainsi que de la bonne cuisine traditionnelle. Les pèlerines peuvent prendre du repos avant de reprendre le chemin Saint-Jacques vers Figeac. En savoir plus

 

 

 
 

Le pèlerin ou le randonneur qui ne souhaite pas passer par Decazeville peut atteindre la prochaine et ultime halte en Aveyron Livinhac-le-Haut en passant par les crêtes. Livinhac est célèbre pour son plat l'estofinado.

L'histoire de cette cité de 7 750 habitants est fortement marquée par le charbon. Déjà au Moyen Age, les habitants de Decazeville exploitaient du charbon pour leur consommation familiale. L'excédent était exporté vers Cahors et Bordeaux par le Lot dans des gabarres, barques à fond plats.
L'essor de la ville débute en 1828 lorsque le duc Decazes, ancien ministre de Louis XVIII, constate la présence de minerai de fer et de houille. Il fonde, en 1826, la Société anonyme des Houillères et Fonderies de l'Aveyron.

L'ingénieur rouergat Cabrol est nommé directeur. La première coulée de fonte a lieu le soir de Noël 1828 à Firmi. Bien que traversée par la crise économique ou les grèves, la production ne cessa de s'accroître. Pendant la Grande Guerre, elle produit 1,2 million de tonnes de charbon par an et emploie 15 000 salariés.

Le bassin houiller a connu ses heures de gloire au XIX° siècle. Avec le développement des cités industrielles d'Aubin, Decazeville, Cransac, Firmi et Viviez (1 500 hab.) qui fabrique toujours du zinc extrait de ses minerais et employé dans le bâtiment pour les couvertures notamment. Viviez abrite la SAM (aluminium), la SOPAVE (matériaux composites).


En 1892, la première grande exploitation française de houille à ciel ouvert (photo ci-contre), baptisée La Découverte, rayonne sur un kilomètre de diamètre et 200 m de profondeur.
La mine à ciel ouvert subsiste encore aujourd'hui. Elle se visite à partir de belvédères aménagés.
Cette ancienne capitale minière connut de grandes grèves et des coups de grisou.
Malgré le recul inéluctable de l'activité minière, Decazeville mise sur le tourisme industriel et sa reconversion.
HALTE SUIVANTE : Figeac dans le Lot

 

 

 

 

 


La statue de l'ingénieur rouergat Cabrol

L'exploitation des mines souterraines a cessé en 1965 mais la mémoire collective reste tenace. De cette époque, il reste aussi le terril, montagne de débris de charbon comme on en voit dans le Nord.

Decazeville abrite le musée régional de géologie Pierre-Vetter qui a l'ambition de donner à ses visiteurs une meilleure connaissance du milieu naturel : histoire géologique de la région (du primaire ancien au tertiaire), principales roches du terrain houiller, minéraux et végétaux fossiles
Ouvert tous les jours de 10 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 18 h 30

tél. et fax : 05 65 43 30 08 ou 05 65 43 26 43

A Firmi le musée des Arts et des Traditions populaires et Archéologiques rassemble les vestiges du site archéologique de Girmou qui remonterait aux Ier et IIIe siècle.

Salle de classe d'autrefois, mobilier et objets de cuisine, outils pour le travail de la vigne complètent cette exposition.
Visite gratuite.


Tél. : 05 65 63 43 02
Fax : 05 65 63 45 21

Office de tourisme Decazeville
Tél. : 05 65 43 18 36


Sommaire

LES ETAPES AVEYRONNAISES

 

©aveyron.com - 2009- Reproduction interdite - Tous droits réservés. NOUS ECRIRE.

 

PAGE PAYS

d'une REGION
à
l'AUTRE


SUR LE CHEMIN DE SAINT JACQUES

Page accueil

Histoire du pélerinage


Les étapes

Témoignages

La carte

Hébergements