>Saint-Georges de Luzençon

Tout comme pour Creissels, Saint-Georges de Luzençon doit son essor à la proximité de la ville de Millau, située à une dizaine de kilomètres. Au confluent du Tarn et du Cernon, Saint-Georges-de-Luzençon est devenue l'une des banlieues préférées du Millavois.

La ville abrite d'abord des manuels, gantiers et gantières, puis de nombreux autres résidents de tous horizons notamment depuis la création du parc d'activité de Vergonhac. Société y a basé un de ses sites de transformation

Sur les hauteurs de la ville, la chapelle de Luzençon datant du XI° siècle. Un belvédère (530 m) permet d'admirer les Causses environnants (Larzac et Noir) et d'avoir une village globale sur Saint-Georges-de-Luzençon autrefois célèbre pour sa polyculture : vignes, céréales et fruitiers.

En déambulant dans la ville où passe le Cernon, on emprunte des ruelles médiévales et on peut apercevoir, au loin, sur les hauteurs les vestiges de ce qui fut autrefois le château des comtes de Toulouse.

Lunzençon est le hameau construit autour du belvédère qui domine St Georges avec sa chapelle St Martial, une jolie chapelle romane. A 530 mètres d'altitude, on y profite d'une vue à 360°. Autre village charmant au dessus de Saint-Georges, celui de saint-Geniez de Bertrand véritablement au pied du Larzac.