NATURE & DÉCOUVERTE
(sommaire)

A LA UNE
La Flore
- En Aubrac
- Sur les Causses
- Botanistes
La fin de l'orchidée aveyronnaise ?
- Journées et sentiers botaniques

 

SOMMAIRE
NATURE & DÉCOUVERTE

1. Faune et parcs animaliers
2. Flore
3. Grottes et pierres
4.
Promenons-nous dans les
bois


 

 

 

 

NATURE

> Journées botaniques et sentiers

Le "sentier d'observation écologique et botanique du bois de Laguiole"
Situé à 6 km du village, ce sentier d'observation découverte peut
s'effectuer seul ou accompagné.
La flore de sous-bois y est particulièrement riche. Floraisons printanièresdes sous-bois clairs. Vers le mois d'avril-mai on y voit pousser érythrones, corydales, scilles, dentaires, parisettes, sceau de Salomon, jonquilles ...
Ce sentier d'observation écologique et botanique a été réalisé par Sylvie et Alain Michelin (Ecologues). Son accès est libre.
Un guide d'explication est à acquérir à l'office de tourisme de Laguiole.
Possibilité de promenade accompagnée par Sylvie Michelin.
Office de tourisme
Tél. : 05 65 44 35 94 - Fax : 05 65 44 35 76.

Le jardin botanique d'Aubrac
Il était auparavant situé près de l'église d'Aubrac et son accès était libre. Désormais situé sous la Maison de l'Aubrac l'accès est payant.(5 €)
Comprend une présentation du jardin + visite libre du jardin + spectacle audio-visuel. Mais un programme complet d'animations dans le jardin (animations du jour comprises dans le tarif d'entrée).
Plus de 600 espèces de l'Aubrac sont présentées entre avril et novembre.La gentiane jaune, le thé d'Aubrac ou plus rare, la drosera, plante carnivore couvrant le plateau de l'Aubrac à la belle saison. Et aussi la cigüe que Socrate fut condamné à avaler pour se donner la mort.

Ouvert d'avril à novembre.
Syndicat d'initiative, tél. : 05 65 44 21 15."

Bozouls
Les plateaux arides et les gorges ombragées sont à l'origine d'une flore exceptionnelle dont le sentier botanique de Bozouls vous livre la beauté et les secrets.

L'Association de Mycologie et de Botanique de l'Aveyron (AMBA)
Présidé par Jean-Louis Menos, spécialiste des orchidées, cette association regroupe l'ensemble des botanistes aveyronnais et organise chaque année des sorties botaniques ainsi que des expositions.

AMBA 8 bis rue Cambrael, 12000 Rodez

 

Jardin d'Eden médiéval
Château du Colombier à Mondalazac. Tél. : 05 65 74 99 79
Ce jardin médiéval a été reconstitué à l'identique comme au temps des jardins de Charlemagne. Jadis, dans ce pré fleuri aux milles fleurs, violettes, primevères, coquelicots et marguerites, les damoiseaux jouaient au croquet ou aux échecs. On dansait la gloriette, on s'aimait sous l'Arbre de mai...
Revivez "les riches heures" des châtelaines et de leur chevalier d'antan. Lis de madone et lis de Turquie.
Camomille et thym en petite pelouse. Roses. Des mises en scènes et une animation audiovisuelle.

Saint-Laurent du Lévezou
Des tourbières subsistent près de Mauriac, orchidées sauvages et plantes carnivores.

LE JARDIN DES CAUSSES à Millau
Avec plus de 1800 arbres et 1700 arbustes représentant 80 espèces différentes, le parc de la Victoire à deux pas du cœur de la ville de Millau est agrémenté de 10 000 plantes fleuries renouvelées deux fois par an.
Déjà riche d'un très large éventail d'arbres remarquables, tels les séquoias le libocèdre, l'arbousier, le chêne des marais, le micocoulier ou le liquidambar, le jardin des Causses se veut un support pédagogique pratique pour les botanistes comme pour les béotiens. Il est un lieu privilégié au travail des groupes scolaires encadrés par le Centre d'initiation à l'environnement.
Chaque année, il réunit les journées botaniques organisées par la fondation Klorane. Cet espace nouveau sera le condensé d'un Sud-Aveyron rempli de plantes et de fleurs rares et délicates.
Dans le sillage des travaux de l'abbé Hipoolyte Coste, de l'entomologiste Jean-Henri Fabre, de l'abbé Soulié et avec le concours actif de l'auteur de "Fleurs et Paysages du Causse", Christian Bernard, le Jardin des Causses s'inscrit dans une riche tradition de recherche et protection de l'environnement.
Contact :
Service environnement : 05 65 59 50 68
Office de tourisme : 05 65 60 02 42

Le Puy du Wolf près de Firmi (bassin de Decazeville) abrite une flore exceptionnelle grâce à sa roche, la serpentine. Formée aux premiers âges de la terre, c'est une roche vert sombre qui ressemble au jade. Les moines de Conques y ont recouru. Classés Natura 2000, les 134 hectares du Puy de Wolf constituent le gisement de serpentinite le plus important d’Europe

Jardin conservatoire de Rieupeyroux
Sous l’impulsion de l’association départementale "Ouest del Patrimoine" et "le jardin de Linné" de Campagnac, un Jardin conservatoire est en cours d’élaboration.
Il regroupera l’essentiel des espèces fruitières locales, anciennes et contemporaines : pommiers, poiriers, châtaigniers...
Ainsi que des plantes ayant joué un rôle dans l’économie locale : lin, sarrasin, seigle…

Sentier botanique du moulin de Ricard près de Saint-Rémy en bordure de la route de Figeac (22 essences naturelles et 20 espèces replantées).

La visite de ce jardin va de pair avec l’arboretum qui, au travers d’un chemin, permet d’admirer de multiples arbustes.

Certains organismes proposent des randonnées découvertes accompagnées sur le thème de la flore.

© aveyron.com 2001 - 2013 Reproduction interdite - Tous droits réservés. NOUS ECRIRE.