COMMUNAUTÉ

André Villaret

Peintre aveyronnais de
Villefranche-de-Rouergue

Le Paris des années 30

Les petits métiers de Paris


L'Aveyron autour de Villefranche

COMMUNAUTE
 
 

 

André Villaret :

Voyage dans la limonade auvergnate des années trente
« Les Auvergnats ont-ils une âme ? »



 

Tablier blanc, gilet noir, petit nœud papillon, on l'appelle garçon, assumé de son rôle et d'un certain prestige, champion de la haute voltige, il glisse entre les tables…

 

 

 

 

 

 

Au lendemain de la Guerre de 14, le père d'André Villaret cède le fonds de son bistrot de la rue Poncelet à son frère revenu de la guerre. « Il se sentait une dette morale vis-à-vis de mon oncle qui avait été au front.» explique André Villaret. Mon père a alors repris un autre bistrot à Levallois.


Le fils n'a pas suivi la voie du zinc s'orientant vers des études vétérinaires qui l'ont conduit à diriger les services vétérinaires d'Aveyron. Ainsi, si le bonhomme connait Paris comme sa poche, il connait également chaque recoin du Rouergue.

 

André Villaret partageait cette passion du bistrot Parisien avec d’autres de ses contemporains célèbres. A commencer par son ami, le photographe, Robert Doisneau qui lui écrivait en 1991 :

«Sur les pentes des volcans et dans les faubourgs de notre capitale, à mes risques et périls je me suis approché des descendants de la tribu des Arvernes pour éclaircir cette obsédante question : les Auvergnats ont-ils une âme ? ».

Boutade à laquelle André Villaret répondait par l'affirmative...


Mon paternel tenait bistrot dans un quartier très populaire, dans l'hôtel voisin quelques nanas faisaient dodo avec des gars, jamais les mêmes,
Il a disparu du paysage, le bougnat tronche enluminée, mieux qu'un marin, un personnage avec sa bedaine obstinée, il était de toutes les fêtes, il était l'Auvergne à Paris et Brassens, compagnons poète, l'a retrouvé au Paradis.

JR Boudou


Je me souviens de la serveuse que je lutinais en passant
sous son tablier d'une âme heureuse
j'ai sacrifié mes vingt printemps.
(JR Boudou )

Suite limonade parisienne

©aveyron.com 2001- 2010 Reproduction interdite - Tous droits réservés. NOUS ECRIRE.